photo3 24h mans 2014

Apres un 1er solo il y a 8 ans je m’étais bien jure de ne jamais recommencer , trop dur et trop fatiguant en effet après 75 tours j’ai mis plus de 2 mois avant de pouvoir chausser mes rollers et  récupérer.
Mais voila l’envie de recommencer a été plus forte et c’est en solo que je me suis inscrite au 24h du mans roller 2014.
Contrairement a mon 1er solo , je n’ai pas fait d’entrainement particulier et je n’y ai pas vraiment penser donc je suis arrivee sans stress avec pour objectif:finir en bon état ,et faire plus de 75 tours.
Mais c’était si tout allait bien , 14h il pleut 16h départ sous la pluie petite modification de l’objectif ,: rester prudent pour ne pas tomber , pour le reste ça sera improvisation.
Reno m’accompagne en solo ainsi que christian.
avec reno nous décidons de rouler ensemble mais ne pas rouler en peloton , trop dangereux.
Les tours se succèdent pas trop rapide , en freinant dans les descentes , il pleut toujours , ça glisse beaucoup, 24h heure dans ces conditions ça promet d’être « complique ».3h de course allez un petit encas , une barre de balisto ,une gorgée d’eau tout en roulant bien sur et hop nous poursuivons les tours. »a 22h heure nous ferons une petite pause pour manger  » me dit reno qui commence a avoir faim. »ok ça me va ». mais a 21h heure reno commence a souffrir du genoux la pause sera donc tout de suite .Petit coup de téléphone a mon staff (Marc merci a lui) : »nous nous arrêtons , peut tu me préparer une soupe (champignon de knorr) et un gâteau de semoule »Je déchausse mais ça sera la 1ere et dernière fois , les rollers et les lacets étant complètement trempes il a été très difficile de les remettre.

Allez hop on repart , reno n’est pas prêt :  » va y je te retrouve après » je roule seule , reno est reparti mais on ne se retrouvera que plus tard , nous roulons de nouveau ensemble mais reno souffre trop et décide de refaire une pause , ok moi je continu il pleut toujours , je suis trempée, allez encore un petit encas : fraise et ananas confit j’adore et une gorgée d’eau.
vers 1h du matin je refais une pause marc (merci a lui) me prépare une autre petite soupe c’est fou comme ces petites soupes (plustot pas trop bonne en tant normal) parait un festin dans ces conditions , une petite crème au soja et la reno m’annonce qu’il va abandonne :  » non tu peut pas faire ça , tu ne va pas me laisse seule ». « ok va y je te retrouve au prochain tour. je le retrouve ,il fera un demi tour avec moi et me dis qu’il a trop mal et qu’il va s’arrêter.
Ok mais alors la mon moral dégringole , je ne me voit pas faire le reste de la nuit seule sous la pluie , ça va être long , a ce moment je débranche le cerveau et j’avance sans réfléchir , surtout ne pas réfléchir pour ne pas abandonner.je regarde autour de moi , les patineurs roulent inlassablement alors moi aussi je roule.
Et puis , on m’annonce que je suis 3eme , voila de quoi rebouster n’importe qui, je rebranche le cerveau ,j’avale une petite pate de fruit et ça y est tout va bien c’est reparti , j’enchaîne les tours , je suis trempée , j’ai un peu froid de temps a autre , puis mon corps se réchauffe et je ne sens plus la pluie , mes pieds font floc floc dans mes patins mais peu importe .
Sous cette pluie et dans la nuit il n’y a personne ou presque personne (merci a ceux qui m’on encourager) sur le bord de la piste tout le monde est a l’abri , moralement c’est un peu dur.
4h on a fait la moitie , mais c’est surement la moitie la plus facile surtout si la pluie ne s’arrête pas.

photos 24h
5h15 un autre petit arrêt (merci marc), une micro sieste roller au pied , kway mouille le tout sous le duvet , un petit chocolat , une viennoiserie et hop repartie toujours sous la pluie avec dans ma sacoche des gâteaux apéritif a ce niveau de la course j’ai envie de sale.
Reno déçu m’encourage , oui je vais tenir.
Le soleil se lève enfin le jour se lève , cette année pas de levé de soleil sous le dunlop quel dommage.

4 24h solo 2014     IMG_20140629_081007
7h la pluie cesse allez un petit encas : mélange de noisette et de raisin sec une petite gorgée d’eau et on roule , on roule .
Classement maintenant je suis 2eme , allez allez le podium semble a portée de mains , inespéré.
Bon oui la pluie a cessse mais maintenant c’est des averses non on ne sèchera pas .
11h30 maintenant j’ai 8 tours de retard sur la 1ere difficile a rattraper et 7 tours d’avance sur la 3eme ,avance que je vais essayer de garder. je peut faire une petite pause , deux verres de jus d’ananas et 2 tranches de cakes le tout prépare par reno et cristina qui sont aux petits soins pour moi.
reno m’encourage encore et encore.
Le soleil arrive oh mais pas longtemps , les nuages noirs sont au dessus du circuit.
Camille me rejoint pour finir en effet , son équipe a abandonnée elle roulera donc avec moi au ralentit  car maintenant la fatigue se fait sentir, un petit remontant : une pate de fruit

encore claudie 24h mans solo 2014 camile claudie 24h mans 2014
14h de la grèle et oui de la grèle mais peu importe , je suis toujours 2eme et maintenant j’assure ma place.
23h de course c’est la fin , j’ai une douleur sous le talon intérieure a cause du freinage en T , une heure ca va le faire.
Et puis c’est la fin , la ligne d’arrivée est la et le podium aussi je finie avec camille , pascal , malheureusement nous n’avons pas retrouve christian.
c’est fait , je suis 2eme super.

photos 2 4h 2014
Et je monte sur le podium tout la haut quelle joie!
Bilan : 21h de pluie pour 24h de rollers l’édition la plus difficile .88 tours je bat mon record (surtout sous la pluie)
J’ai réellement fait un solo car je n’ai  jamais roulé en peloton enfin pas vraiment seule , j’étais accompagnée de la PLUIE.
Le lendemain je me réveille , aucune douleur , juste les pieds enfles j’ai donc réussit mon objectifs, a 12h javais les rollers aux pieds
Merci a tout ceux qui m’ont aides , encourages.
J’ai l’impression d’avoir une revanche a prendre , de n’avoir pas pu rouler comme j’aurai du alors…..un nouveau solo ………..un jour.

claudie24       24h 3 mans 2014IMG_20140629_164625

24h solo 8 ans apres

7 pesnées sur “24h solo 8 ans apres

  • 6 juillet 2014 à 13:50
    Permalien

    Regarde un peu sur les photos le suberbe tee shirt des 24h , les dessins fait par mes petits enfants (, isia : 9ans, morgan : 6 ans , mayronn : 2 ans et le futur petit frere de mayron prevu en novembre 2014 ) et imprime principalement par marc sur le tee shirt

    Répondre
    • 6 juillet 2014 à 14:20
      Permalien

      Comment faut-il interpréter ton t-shirt ? Les petites enfants t’ont poussé dans le dos dans les difficultés? ou les petits enfants, j’en ai plein le dos et je me casse rouler ? …. je crois savoir qu’ils ont été ton rayon de soleil sous la pluie…..

      Répondre
      • 6 juillet 2014 à 14:34
        Permalien

        oui c’etait plustot ma motivation , je roulais pour eux et pour gigi

        Répondre
  • 6 juillet 2014 à 14:18
    Permalien

    Les conditions n’étaient vraiment pas là pour aider les patineurs, vous le constaterez en image avec mes photos sur http://www.mediaskates.com.
    Je me rappelle d’une personne qui me disait « Plus jamais. Je ne referai jamais un 24 heures du Mans Solo! »… ça, c’était il y a 8 ans ! En lisant l’article jusqu’au bout, on comprend qu’il ne faudra certainement pas 8 ans pour revoir Claudie en Solo au Mans.

    Je renouvelle mes félicitations à Claudie, Christian et Reno qui ont participé en Solo! Ces félicitations vont jusqu’au RESPECT !!!!!!

    Reno, tu as du abandonner mais je crois que c’est parce que tu es trop jeune…. Mamy Choupette et Papy Solo ont terminé. Alors, on te donne rendez-vous sur le circuit pour terminer cette course en « Papy Stabillo ».

    Bravo aux autres patineurs du club qui se sont relayés sous la pluie.

    Répondre
  • 6 juillet 2014 à 21:25
    Permalien

    Bravo à tous, les conditions étaient particulièrement dures cette année.

    Claudie, peu après avoir passé la ligne d’arrivée tu nous a dit « si jamais un jour je vous dit que j’ai l’intention de refaire les 24h du Mans en solo, mettez-moi une grande claque ! » tu t’en rappelle ? alors comment interpréter ta dernière phrase ? 😉

    Répondre
  • 15 août 2014 à 14:16
    Permalien

    Un très grand exploit de courage et de témérité à ton actif Claudie.
    Je reste admirative, bravo, bravo, bravo…
    Christiane

    Répondre

Laisser un commentaire